Analyses

UMA: 28 ans d’existence, un bilan maigre et une flamme éteinte
Par: Farouq EL ALAMI-.  Rabat – Alors que ce vendredi 17 février marquera le 28ème anniversaire de la création de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), force est de constater que le bilan de cette organisation régionale est particulièrement maigre, eu égard aux grands espoirs qui y avaient été placés, en 1989, par ses fondateurs et les peuples maghrébins frères. Dans ...
Lire La Suite
La Mauritanie entend procéder à des nouveaux amendements constitutionnels sous le dernier mandat du président Mohamed Ould Abdel Aziz. La convocation est lancée par le ministre secrétaire général de la présidence avec le Président de l’APP... Sous le signe de « concertations nationales », le président investi propose la formation d’un gouvernement de large ouverture avec un poste de premier ministre attribué ...
Lire La Suite
Unité nationale: Mauritaniens ressaisissez vous!
Toutes les communautés mauritaniennes, toutes tendances, toutes ethnies et toutes couleurs confondues, gardent le silence devant des comportements, des déclarations et des formations de formations qui menacent gravement l'avenir intégral de ce peuple. Que ce soient les maures, les noirs, les religieux, les franges sociales, les soubresauts ethniques chroniques et toujours de plus en plus menaçants, le silence tombal de ...
Lire La Suite
Lors du premier conflit entre ces deux pays qui me sont chers, j’avais vingt-cinq ans. Je peux dire sans me tromper que je suis un témoin de ce douloureux évènement qui m’a marqué à vie.  Les populations ne se sont relevées de cette catastrophe qu’après des décennies. Et jusqu’à présent, des séquelles de cette page douloureuse de cette histoire commune, ...
Lire La Suite
La révision constitutionnelle prônée par le dialogue national avance à petits pas. C'est seulement après plusieurs mois que le président mauritanien sort de son immobilisme. L'actuel premier-ministre Ould Hademine pourrait démissionner dans les prochains jours après les amendements des parlementaires dans la deuxième quinzaine de février.Le choix serait ainsi fait par Ould Aziz pour placer ses hommes de confiance et ...
Lire La Suite
LANGUE ET LANGUES: LES FADAISES DES CHANTRES DE L´ARABITÉ ET DE L´ARABISATION DE LA MAURITANIE.
Pour justifier l´imposition de l´arabe et de l´arabisation à outrance en Mauritanie, l´imposteur professeur Ely Ould Sneiba et les idéologues du Système ethnogénocidaire, raciste et esclavagiste n´ont rien trouvé comme argutie que de produire des fadaises du genre: "..Ceux qui veulent maintenir la communauté nationale divisée ont forgé un concept à eux : ‘’l’exception mauritanienne’’. Pour ces choristes de la ...
Lire La Suite
L'arrogance marocaine dans tous ses états
Il y a ces hommes qui font les gros bras à la suite de l’admission du Maroc à l’Union africaine, ce 31 janvier 2017. M. Bourita par exemple, ministre marocain délégué aux affaires étrangères, a déclaré à propos de la RASD (la République arabe sahraouie démocratique, membre fondateur de l’Union africaine en 2002, après avoir été membre de l’Organisation de ...
Lire La Suite
Trop c’est trop. Depuis août 2005, les hommes politiques se jouent de nous. Coup d’état, élections, comme sortie de crise, re-coup, réélections et re-crise ! Si les militaires sont toujours à l’origine de nos « maux » démocratiques, les hommes politiques sont là pour les entretenir. Sans distinction. Ceux qui sont avec le pouvoir comme ceux qui sont contre lui ...
Lire La Suite
La communauté internationale ne reconnaîtra jamais la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental.
Selon le ministre marocain Nacer Bourita, le Maroc ne reconnaîtra jamais la RASD. Il n'a pas besoin de jurer d'une évidence aussi claire que le bleu du ciel et c'est un discours qui ne vise que l'opinion publique marocaine qui lit dans tous les titres de la presse internationale que la présence du Maroc aux côtés de la RASD à ...
Lire La Suite
Grand Maghreb: Une famille à reconstruire
Par Fatima El Ouafi Le Maghreb a été au centre d’une conférence organisée, le 2 février à Casablanca, par la Fondation Attijariwafa bank. La rencontre a réuni plusieurs personnalités du monde des affaires, de la culture et de la société civile. Reconstruire la famille maghrébine. «Maintenant que le Maroc est revenu parmi les siens, au sein de l’Union africaine sous ...
Lire La Suite